Acheter un bien immobilier Immo Loire-Atlantique la spécialiste de l immobilier sur votre secteur...
Plus de critères

Notre séléction

Nos nouveautés

Tout sur l’immobilier Loire Atlantique

Le marché de l’immobilier Loire Atlantique se porte bien. Acheter une maison ou louer un appartement dans le département n’a jamais été aussi facile tant les biens immobiliers mis en vente ou en location sont nombreux (+500 000 maisons à vendre, + 250 000 appartements à vendre, + 190 000 maisons à louer et + 130 000 appartements à louer). Il est vrai qu’il existe des zones de tension, comme les grandes villes telles que Nantes et Saint-Nazaire, mais grâce au dynamisme des agences immobilières du 44, les clients arrivent toujours à trouver chaussure à leur pied. Découvrez ici les tenants et les aboutissants de l’immobilier dans le département de la Loire-Atlantique.

Combien coûte en moyenne un bien immobilier Loire Atlantique ?

Par rapport à 2018, la demande est encore plus dynamique sur le secteur de l’immobilier en Loire-Atlantique. Le marché de l’ancien est ainsi fluide avec des volumes de ventes plus importants.

Ainsi, les prix médians des appartements anciens s’apprécient de +3,8 % en moyenne, soit 2 740 €/m² et également +3,8 % pour les maisons anciennes, soit 218 000 €.

Du côté du marché du neuf, même si celui-ci ralentit sur l’ensemble de la région Bretagne, il reste assez fluide dans le 44 avec des prix médians s’appréciant de +0,9 % pour les appartements neufs, soit 3 890 €/m².

En moyenne, les prix des maisons oscillent entre 150 000 € et 290 000 € tandis que les appartements sont entre 2 120 €/m² et 3 890 €/m².

*prix médians : 50 % des biens vendus à un prix inférieur et 50 % des biens vendus à un prix supérieur

voir plus
agence

Répartition des ventes de bien immobilier Loire Atlantique

Maisons Appartements
1 à 3 pièces 16,1 % Studios 12,3 %
4 pièces 21,8 % 2 pièces 29,6 %
5 pièces 25,9 % 3 pièces 29,8 %
6 pièces et plus 36,1 % 4 pièces 21,3 %
5 pièces et plus 7 %

Source : Notaires de France — Données issues de la période du 1er janvier 2019 au 31 mars 2019

Vendre son bien immobilier en Loire Atlantique

La vente d’un bien immobilier Loire Atlantique se prépare minutieusement. Il ne suffit pas de mettre le prix que l’on souhaite puis de poster des annonces ici et là pour trouver preneur. Il faut penser à chaque détail. Voici les points les plus importants :

Les diagnostics immobiliers obligatoires :

Avant de penser à faire une estimation du bien, il est nécessaire de faire établir les diagnostics immobiliers obligatoires. En effet, pour pouvoir vendre son bien, il faut disposer d’un « carnet de santé » de sa maison ou de son appartement qui est appelé Dossier de Diagnostic Technique (DDT) contenant :

  • Un diagnostic amiante effectué pour toute construction, dont le permis a été délivré avant le 1er juillet 1997.
  • Un diagnostic plomb effectué sur les peintures des habitations construites avant le 1er janvier 1949 (validité de 1 an en cas de présence de plomb et pas de délai s’il n’y en a pas).
  • Un diagnostic termites effectué dans les zones déclarées infectées suivant un arrêté préfectoral (validité de 6 mois).
  • Un diagnostic gaz et électricité effectué pour les habitations dont les installations sont vieilles de plus de 15 ans (validité de 3 ans).
  • Un diagnostic état des risques et pollutions (naturels, technologiques, miniers, sismiques…) permettant de savoir si l’habitation se trouve dans le périmètre d’une zone à risque.

Un autre document doit accompagner le DDT. Celui-ci fait référence aux résultats d’un Diagnostic de Performance Énergétique (DPE). Il a pour objectif d’informer le futur acquéreur de la consommation énergétique du logement ainsi que son taux d’émission de gaz à effet de serre. Deux étiquettes sont ainsi mentionnées dans le document :

  • Étiquette « énergie » : consommation énergétique annuelle de l’habitation sur une échelle allant de A à G (la mention A indique une consommation faible <51 kWh/m² tandis que la mention G fait état d’une consommation importante >450 kWh/m²)
  • Étiquette « climat » : impact annuel de la consommation énergétique sur les émissions de gaz à effet de serre (CO2) sur une échelle allant de A à G (la mention A indique une émission faible <6 kg d’équivalent carbone/m² tandis que la mention G fait référence à une émission importante >80 kg d’équivalent carbone/m²)

L’évaluation immobilière :

Le prix d’un bien immobilier n’est pas simple à définir dans la mesure où celui-ci dépend de nombreux facteurs : surface en m², volume des pièces, hauteur sous plafond, qualité de la construction (isolation phonique, isolation thermique…), etc. L’estimation immobilière est très importante et ne se fait pas à la légère. Pour éviter une surévaluation ou au contraire une sous-évaluation, il faut faire appel à un professionnel comme un agent immobilier. Il sera à même de trouver le juste prix.

Le recours aux services d’une agence immobilière :

En plus de l’estimation, une agence immobilière réalise d’autres prestations dans le cadre d’une vente. Elle s’occupe des démarches administratives, des visites, des annonces sur son site et sur d’autres supports, etc. Un professionnel sait repérer les curieux des acquéreurs ayant un véritable projet. Cela permet d’éviter de perdre du temps. Elle peut également proposer un service de Home Staging visant à donner une identité neutre au logement afin que les futurs acquéreurs puissent mieux s’y projeter. Procéder de cette manière peut aussi faire monter le prix du bien.

La valorisation des atouts de son bien immobilier Loire Atlantique :

Dans le cas où le vendeur ne souhaite pas faire appel à une agence immobilière, il devra savoir mettre en valeur les atouts de son bien tout en établissant les points négatifs. En effet, il ne faut surtout pas qu’il cache certains défauts aux visiteurs puisqu’une omission pourrait lui être reprochée par la suite. Il ne faut pas aller au-devant des demandes des acheteurs potentiels, mais savoir y répondre (voisinage, équipement dans la maison, sécurité dans le quartier, bruit, les projets prévus aux alentours…).